Le terme WuLong  de roches désigne des thés exclusivement originaires des monts Wu Yi, dans le sud-est de la Chine.
Il s’agit de thés semi fermentés mais ils sont plus proches d’un thé noir que d’un thé vert comme en atteste la couleur de la liqueur (L’infusion est la méthode de préparation) et de la feuille de thé.

Wulong de roches ont laW020121112367139949394 particularité de pousser dans un environnement dominé par le minéral d’où leur nom et se caractérisent par un gout unique, gourmand, velouté, avec des notes minérales et fruitées.

 

Oolong que l’on rencontre parfois est un synonyme de WuLong principalement employé par les anglophones.

Un peu d’histoire

Les Wulong des Wu Yi sbk_904d92051ec2f08b60c7133e5e1bd3a4_xSJi7yont connus depuis fort longtemps et plus précisément depuis la dynastie Tang [618 – 907].
Sous la dynastie Song [960 – 1279 ], ils sont désignés « tribut impérial » et sont réservés à la cour.
La dynastie Yuan [1271 – 1368 EC] décrète les plus belles plantations  « jardins de thé impériaux ».
Les thés des Wu Yi entrent définitivement dans le petit monde des thés d’exception, au 17 ème siècle, pendant le règne de Chong Zhen [dynastie Ming, 1627- 1644].
Selon la légende, la mère de l’empereur retrouva la santé  grâce à un thé rare provenant  de six théiers poussant à flanc de falaise dans les monts Wu Yi.
En signe de gratitude, Chong Zhen offrit aux six théiers de longues robes rouges pour les protéger de la fraicheur hivernale.

Da Hong Pao

da_hong_paoDa Hong Pao  signifie « grand manteau rouge » en mandarin et donna son nom au thé.
Les six théiers sont restés accrochés à leur falaise et ont produit du thé jusqu’en 2006. Ils sont aujourd’hui protégés et font partie du patrimoine culturel chinois.

 

Les quatre premiers des Wu Yi.

Les WuLong des monts Wu Yi  portent des noms imagés :
Nous venons de parler du Da Hong Pao (les longs manteaux rouges).

 

u=1052408119,1843738461&fm=23&gp=0Les autres thés se nomment :
Tie Luo Han (la force de Bouddha)
Shui Jin Gui (la tortue  dorée)
Bai Ji Guan (la crête de coq blanche )
Rou Gui (c’est aussi le nom de la cannelle dans la langue de Mao)
Shui Xian (la fée de l’eau) , etc.

 

Les quatre meilleurs sont connus sous le nom des « quatre premiers des Wu Yi ».
Il s’agit du  Da Hong Pao, du Tie Luo han, du Shui Jin Gui et du Bai Ji Guan.
Des jardins de  Da Hong Pao ont été créés à partir de boutures prélevées sur les théiers d’origine, multipliées puis replantées à proximité du lieu d’origine afin de produire de nouveau ce Wulong mythique.

 

four_famous_firs_of_wuyi_4

Les jardins de Tie Luo Han sont plantés  dans une mince bande de terre entre deux falaises.

 

 

 

u=3121057589,2379026008&fm=21&gp=0

Les feuilles Shui Jin Gui sont si brillantes qu’elles reflètent les rayons du soleil d’où le nom du thé dont la traduction est la tortue d’or.

 

 

 

u=1721089875,381858746&fm=23&gp=0

 

Les jardins escarpés du Bai Ji Guan sont  récoltés  fin mai.

 

Intéressé par le thé ? Visitez http://www.thecalin.com/

Publicités